Accueil | Les interprètes | Camille Thomas
Camille Thomas

cale à Rixensart, musique classique, chant

Camille Thomas violoncelle
 

« La nouvelle étoile du violoncelle » - DR Radio Danemark

Nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation Soliste instrumental de l’année 2014, la jeune violoncelliste franco-belge Camille Thomas a été choisie par la radio Musiq’3 pour représenter la Belgique au Concours de l’Union européenne de radio-télévision (UER) où elle a remporté le 1er Prix et fut nommée «New Talent of the Year 2014». Elle a par ailleurs remporté de nombreux prix parmi lesquels le 7e Concours International Antonio Janigro en Croatie, la Yamaha Music Foundation of Europe Strings Competition, le Concours Edmont Baert et le Concours Léo- pold Bellan.

Invitée des plus grandes salles, Camille Thomas s’est produite entre autres au Théâtre des Champs-Élysées et à la Salle Gaveau à Paris, au Victoria Hall de Genève, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, au Jerusalem Music Center, au Kon- zerthaus de Berlin. Elle collabore également avec de nombreux orchestres - Sinfonia Varsovia, Orchestre Philarmonique de Baden Baden, Orchestre Symphonique de la Radio Slovaque, Orchestre Symphonique de Bretagne, Brussels Philharmonic Orchestra, Orchestre des Nations-Unies, La Baule Symphonic, Cappella Academica Orchestra de Berlin etc - sous la baguette de chefs tels Theodor Guschlbauer, Darrell Ang, Jean- Christophe Ferreaux, Pavel Baleff, Kriistina Poska ou Antoine Marguier...

Parallèlement à ses activités de soliste, elle se passionne pour la musique de chambre. En 2011 et 2012 elle est sélectionnée pour participer à l’International Music Academy Switzerland dirigée par Seiji Ozawa. Elle joue régulièrement avec des ensembles ou partenaires tels que les Quatuor Alfama et Girard, Beatrice Berrut, Julien Libeer, Beatrice Rana, Lorenzo Gatto, Solenne Païdassi, Hrachya Avanesyan ou encore Frank Braley, Gérard Caussé, Menahem Pressler...

Son premier disque «A Century of Russian Colors» pour le label Fuga Libera sorti en mai 2013 a été très remarqué par la critique internationale (Choix de France Musique, de Fip, 5 * deVolskrant et 4* La Libre Belgique, Klara 10 Beste...). Son prochain enregistrement Réminiscences sera consacré à la musique française et sortira à l’automne 2016 pour le label La Dolce Volta avec le pianiste Julien Libeer.

Ses prestations sont par ailleurs régulièrement diffusées sur les radios internationales telles que Radio France, Espace2, DR Dane- mark, Musiq’3-RTBF, Deutscher Rundfunk, ou télévisuels ARTE, TF1, France Télévision, Canal9. Elle est invitée à participer à l’émission de Rolando Villazon sur Arte ‘Stars von Morgen’ en 2015.

Camille a étudié auprès de Marcel Bardon et Philippe Muller à Paris, ainsi qu’avec Stephan Forck et Frans Helmerson à la Hochschule Hanns Eisler Berlin. Elle se perfectionne actuellement dans la classe de Wolfgang-Emanuel Schmidt à la Hochschule für Musik de Weimar.

Elle est très reconnaissante du soutien de différentes fondations comme la Fondation Banque Populaire Natixis, la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation, la DAAD, Villa Musica, AMOPA, LiveMusic- Now, la Carl-Flesch Akademie et la Sinfonima Stiftung de Mannheim.

Camille Thomas joue un instrument exceptionnel de Ferdinand Gagliano datant de 1788, le «Château Pape Clément ex-Becker», généreusement mis à sa disposition par Bernard Magrez.

Mise à jour 08/09/15  Source ASD

 


# Titre de l'article